L E S  P O U S S É E S

Avec les Poussées, Anne Barrès ne déforme pas seulement la brique en l’affaissant ou la déstructurant comme auparavant ; elle réussit à la courber. Pour ce faire, elle intervenait directement sur la filière devant laquelle elle adaptait un gabarit en bois de la courbure souhaitée sur lequel la forme extrudée de la filière arrivait. Les nombreuses et différentes courbures de la sculpture nécessitaient un travail de dessin et de menuiserie préalable important.

 

Ces sculptures sont  réalisées avec une, deux ou trois briques agrandies deux fois dans toutes leurs dimensions simulant une brique à bâtir de dimension 40 x 40 x 100 cm - la brique Réfèrence. La peinture extérieure reproduit en les grossissant les rayures de la brique originelle. De loin chaque Poussée semble faite de deux ou trois briques seulement. Ces sculptures représentent une série d’éléments architecturaux qui sont habituellement des points de force. Anne Barrès les fait ployer, fléchir, s’affaisser au risque de s’effondrer ; avec dérision, puisque l’idée même d’architecture repose sur l’érection et la stabilité.

photos 1, 4, 5, 6, 7, 8 - © photo Pierre Soissons

© Copyright Anne Barrès

LOGO envelope